Ara_2024

La question des chutes de verre dans le vitrail est toujours un point important. Difficile à recycler lorsqu'elles sont jetées et impossible à réexploiter dans un vitrail dû à leurs dimensions. C'est en m'inspirant de la technique de la mosaïque et de la dalle de verre que j'ai commencé à broyer mes chutes par couleur.
Du vitrail dit traditionnel je reprends la technique de la grisaille. J'ai peint un perroquet avec ses ombres et ses lumières en utilisant une photographie.
C'est dans l'ajout de la couleur que vient se placer mon verre broyer. Comme un peinture du pointillisme j'ai placé chaque miette de verre à la pince à épiler afin de rendre ses couleurs à ce magnifique ara en vol.
Ce projet est le premier d'une série que je vais réaliser sur les oiseaux exotiques. Elément décoratif qui sera rétroéclairé et encadré, lui permettant de prendre place en intérieur.

La coulée _ 2023

Un projet qui a mûri plusieurs années. C'est en partant de l'idée de créer une vague en vitrail que l'idée a germé. Une vague c'est souple, il me fallait donc jouer avec la technique du vitrail mais en volume, le plomb ductile et le verre rigide. Cette sculpture est uniquement réalisée avec des chutes de verre de divers projets qui ont été produits au fil des années. C'est par les couleurs que, de la vague, je suis passé à une coulée de lave, à la fois visqueuse et rigide lorsqu'elle refroidie. D'ailleurs ce parallèle correspond mieux à la technique du vitrail qui est souple mais solide.

Instant de grâce subaquatique _ 2023

Depuis 10 ans je pratique la plongée sous-marine. Je suis toujours émerveillée par la majestuosité du monde du silence. La grande bleue, qui en profondeur laisse paraître des milliers de nuances de ce fameux bleu. C'est en peignant à la grisaille et à l'émail sur les deux faces d'un verre teinté dans la masse, que j'ai voulu retranscrire ma vision subaquatique. Apporter de la profondeur à ce ballet de raies. Sont-elles proches ou lointaine ? Peut importe, restons ensemble à les admirer dans le silence et le respect de cette faune trop souvent menacée et dérangée.

Éphémère instantané _ 2023

C'est en suivant le travail du photographe Christian Spencer que j'ai eu le coup de foudre pour ses séries sur les oiseaux en contre-jour. 
Le colibri aussi rapide et fugace qu'un rayon de soleil. J'ai choisi de "l'enfermer" dans une fenêtre en bois où se déroulent 3 instants.
Celui où on se rend compte que quelque chose bouge, avec une impression en linogravure et grisaille nous pouvons apercevoir une forme floue dans un ensemble très coloré.
Puis ce colibri sort triomphant face au soleil qui fait luire son plumage coloré tout en faisant ressortir l'ombre de sa silhouette.
Le temps de le regarder, le colibri est parti et ne perdure que des traces fugaces de son passage dans les airs.
Projet disponible à l'achat, pour plus d'informations contactez moi !